Se digitaliser ou mourir ?

Transition numérique et entreprises bretonnes

brittany-195961_1920

       Il n’y a pas un jour sans qu’un média ne parle de “transition digitale”, d”uberisation de la société”, de l’omniprésence de Facebook et de Google…

       Alors esbroufe ou véritable rupture pour nos entreprises bretonnes ?

      Depuis 2002, nous observons  dans de nombreuses entreprises de Bretagne et du Grand Ouest des freins à cette transformation : la marque, l’ancienneté, la structure, l’organisation, le modèle économique établi… Les startups, elles, sans ces freins, chahutent les business models traditionnels. Elles s’affranchissent des codes, prônent l’agilité, adaptent leurs offres aux fluctuations de la demande des clients, dématérialisent tout ce qui peut l’être…  En injectant de la technologie dans des business traditionnels, elles bouleversent les usages et transforment le consommateur en « consomacteur ».

      Alors soyez vigilants, pour ne pas vous retrouver dans  des position délicates à l’instar de la « SNCF vs Blablacar », des « hôteliers vs Booking / airbnb », des « Taxis vs Uber »…  

     Si ce n’est pas encore le cas, les entreprises bretonnes se doivent de penser digital dès maintenant, c’est admettre et partager que le numérique rebat toutes les cartes et que vous n’êtes pas obligés de subir sans rien faire. 

  • left-accelerateur

    Accélérateur privé
    de startups d'ambition
    internationale

     

    En savoir +

  • right-fond

    Fonds
    d'investissement
    dédié à l'amorçage

     

    En savoir +