WEST WEB VALLEY INVESTIT DANS AMBULIZ

Ambuliz lève un million d’euros. Désormais appuyée par le fonds breton West Web Valley, la startup rennaise, déjà soutenue par le groupe de cliniques Vivalto Santé, va poursuivre son expansion au niveau national.

Gain de temps pour les acteurs de santé et bien-être optimisé pour les patients !

Seul 40% du temps de travail d’un ambulancier est facturé car celui-ci passe énormément de temps à attendre son patient ou à faire des trajets à vide. A l’inverse, infirmiers et médecins se plaignent du temps d’attente interminables lors des sorties de patients. C’est en faisant ce constat amer que l’entrepreneur rennais Antoine Bohuon, auréolé du succès de sa précédente startup de télémédecine, décide de créer Ambuliz. Avec ses associés Pierre Lampérin et Julien Quéré, le groupe Vivalto Santé et des ambulanciers bretons, ils co-construisent une solution qui prend en compte toute la complexité du monde hospitalier.

D’ores et déjà présente dans une quarantaine d’hôpitaux situés majoritairement dans le tiers Ouest du territoire, la startup repense le transport sanitaire, permet une commande facilitée des ambulances et digitalise les bons de transport et les démarches administratives des ambulanciers et des hôpitaux. Désormais en charge de la facturation d’une partie des transports, les établissements de santé apprécient la démarche. « Mais il ne faut pas s’arrêter à du pur numérique si on veut vraiment améliorer les choses. Il faut aller bien plus en profondeur dans les flux hospitaliers. » explique Antoine Bohuon. La startup crée donc des pools d’ambulanciers qui limitent les retours à vide, elle imagine avec les hôpitaux des trajets facilités pour les ambulanciers au sein des établissements et va même jusqu’à proposer des coordinateurs de flux au sein des établissements. « Dans un univers qui fait de plus en plus place à l’hospitalisation ambulatoire et qui souffre d’un manque récurrent de lits, l’essor des technologies numériques doit faire émerger de vraies tours de contrôle des flux hospitaliers, internes et externes. »

            Un million pour s’étendre à d’autres territoires

Très présente dans le Grand Ouest de la France (Bretagne, Pays de Loire, Centre Val de Loire…), et en région parisienne, Ambuliz a donc levé un million d’euros auprès de plusieurs acteurs. Un groupe de Business Angels qualifiés et connaissant le métier participe à cette opération. La plus grande partie du financement est assurée par le fonds West Web Valley. Référence dans l’investissement digital dans l’Ouest, la West Web Valley signe là son quinzième investissement. « Nous connaissions Antoine Bohuon depuis longtemps. Nous connaissions ses qualités et avons été séduits par la connaissance réelle du métier d’Ambuliz. Plusieurs tentatives d’innovation ont déjà eu lieu dans ce secteur mais elles ont souvent échoué faute d’avoir fait converger tous les acteurs de l’écosystème hospitalier. C’est ce qu’ils réussissent pour le moment très bien à faire. » explique Alexandre Gallou, associé du fonds. La startup rennaise qui compte recruter une dizaine de salariés d’ici fin 2020 va densifier son maillage territorial au niveau national dans les mois à venir.

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.