WEST WEB VALLEY INVESTIT DANS SHOPOPOP

 

Shopopop lève 2 millions d’euros pour déployer son service de livraison entre particuliers dans toute la France

West Web Valley et Go Capital investissent dans la Startup Shopopop. Un nouveau tour de table de 2 millions d’euros vient d’être bouclé. Ce nouvel investissement mené par les fonds de l’Ouest Go Capital et West Web Valley comprend également une nouvelle participation des investisseurs historiques que sont Pays de Loire Participations (géré par Siparex) et Bamboo.

 

Une levée de fonds pour accélérer sa croissance en France et développer ses partenariats

 

Avec cette levée de fonds, Shopopop souhaite franchir une nouvelle étape dans sa croissance et proposer ainsi son service de livraison collaborative sur l’ensemble du territoire national. « Cette levée de fonds de 2 millions d’euros va nous permettre de poursuivre la croissance de Shopopop. Nous pourrons ainsi continuer à déployer notre service dans toute la France et devenir un acteur incontournable du marché de la Grande Surface Alimentaire. Nous pourrons également étendre les pilotes et partenariats sur de nouveaux marchés (Grande Surface spécialisée, Textile, Fleuristes) et renforcer nos équipes. Shopopop recrute d’ailleurs des business developper à Lille, Nancy et à Marseille. », explique Johan Ricaut.

 

Fondée à Nantes en 2016 par Johan Ricaut et Antoine Cheul, l’entreprise propose un nouveau modèle de livraison de proximité, qui a un bel avenir devant lui. La start-up nantaise s’appuie sur les flux de déplacements quotidiens des habitants pour assurer des livraisons à domicile et répondre à la demande grâce à une communauté de particuliers prêts à se rendre service.

 

Aujourd’hui leader dans la livraison collaborative du drive, Shopopop collabore avec les principaux acteurs du marché en France (Leclerc, Super U, Intermarché, Auchan, Cora, etc.) et revendique plus de 300 commerces partenaires à Nantes, Rennes, Lyon, Saint-Nazaire, Angers, Bordeaux, Vannes, Caen, Toulouse, Saint-Etienne, Le Mans, Toulouse et Poitiers.

 

Le business model et la dynamique de l’entreprise ont séduit les investisseurs. « Nous sommes intervenus dès le premier tour de table de Shopopop et avons été impressionnés par la croissance d’activité. Ce nouveau tour de table va permettre à Antoine et Johan d’étendre le modèle Shopopop au niveau national et de poursuivre l’exploration de nouveaux marchés », souligne Quentin Chancereul, Chargé d’investissement chez Siparex.

 

«La West Web Valley suit Shopopop depuis le début de son aventure après l’avoir rencontrée dans le cadre du West Web Festival. Nous sommes fiers d’accompagner cette startup ambitieuse qui applique avec succès les principes de l’économie collaborative aux livraisons de courses alimentaires. Nous pensons notamment que Shopopop va permettre de développer significativement l’activité de livraison des grandes surfaces en multipliant, grâce à sa communauté, les créneaux de livraison tout en maîtrisant les coûts », ajoute Vladimir Bolze, Directeur de Participations chez West Web Valley.

 

Pour mener à bien cette opérations, les investisseurs ont été conseillés par Due diligence financière: 2C Finance (Benjamin Bitton, Jacques Haccoun) et par 1897 avocats (Clémence Baron).

 

Shopopop : retour sur les fondamentaux d’un modèle qui a fait ses preuves

A l’instar du covoiturage, Shopopop offre la possibilité aux Shoppers (particuliers-livreurs) de rentabiliser leurs déplacements et de compléter leurs revenus en profitant d’un trajet déjà prévu pour livrer une commande : en fonction du poids du produit, ils gagnent entre 5 et 50 euros par livraison. Adeptes des pratiques collaboratives, actifs urbains, étudiants ou encore personnes recherchant un complément de revenus peuvent directement s’inscrire sur la plateforme Shopopop.

 

Grâce à Shopopop, les particuliers peuvent dorénavant se faire livrer leurs courses et colis à l’adresse, au jour et à l’heure de leur choix, par un autre membre de la communauté, des particuliers-livreurs appelés Shoppers. Pour cela, l’utilisateur publie simplement une annonce, à partir du site internet ou via l’application Shopopop, avec ses informations de livraison et la rémunération proposée (au minimum 6 euros).

 

Plus flexible et moins onéreux qu’un service logistique traditionnel, le modèle Shopopop répond aux besoins des distributeurs et des commerçants qui souhaitent pouvoir livrer leurs clients à domicile sans rogner sur leurs marges. Les Shoppers possèdent leurs propres moyens de locomotion et sont rémunérés directement par les clients via la plateforme. Les enseignes partenaires sont ainsi exemptées de l’ensemble des coûts d’infrastructures, des frais logistiques et des charges salariales liés à un prestataire de livraison traditionnel.

 

L’application Shopopop est disponible sur Google Play et l’App Store.

  • left-accelerateur

    Accélérateur privé
    de startups d'ambition
    internationale

     

    En savoir +

  • right-fond

    Fonds
    d'investissement
    dédié à l'amorçage

     

    En savoir +