WEST WEB VALLEY INVESTIT DANS SIMANGO

L'équipe de Simango

Simango lève 1,2 million d’euros pour déployer ses solutions de formation en réalité virtuelle dans tous les hôpitaux français.

 

La startup rennaise créée par un médecin et un spécialiste de la formation voit l’entrée à son capital des fonds bretons West Web Valley et Breizh Up et de plusieurs Business Angels.

Dépoussiérer la formation en santé

             Médecin de santé publique, créateur de jeux vidéos sur son temps libre, Vincent-Dozhwal Bagot ne se doutait pas que la « chambre d’erreurs », le premier module de réalité virtuelle qu’il a imaginé il y a trois ans connaîtrait un tel succès. Leur casque sur la tête, infirmiers, aide soignants et médecins y testent leur connaissance des protocoles d’hygiène pendant 25 minutes. Alliant ludique et pédagogique, sur un format intense permettant une vraie immersion et un apprentissage efficace, le concept fait un tabac. La rencontre il y a un an avec Guillaume Maquinay, jeune dirigeant d’un organisme de formation, est déterminante. Il faut créer d’autres modules et trouver un modèle économique. Simango est née.

Employant une dizaine de personnes et proposant déjà une douzaine de modules de formation, la société veut permettre aux établissements de santé de mieux former leurs collaborateurs. Protocoles d’hygiène, de soin, procédures d’urgence, le panel est large. Il permet aux établissements de santé de former leur personnel plus efficacement, à moindre coût et de manière flexible. « Une journée de formation coûte près de 1200€ par personne et par jour. Entre la salle, le déplacement, le formateur et évidemment le remplacement dans les services, explique Vincent-Dozhwal Bagot. Les hôpitaux ont donc du mal à former tout le monde et ne forment pas sur tout ce qu’ils voudraient. » Simango divise par près de 10 le coût d’une formation.

« La réalité virtuelle permet un apprentissage en conditions réelles beaucoup plus efficace sur long terme. Les études montrent que 90% des connaissances apprises en formation traditionnelle ont été oubliées 48h plus tard ! Ce n’est pas le cas avec notre solution, qui vise à répéter plusieurs fois les modules avec un mode aléatoire pour actualiser et maintenir l’apprentissage. » complète Guillaume Maquinay.

Un beau tour de table et de l’ambition

             Le potentiel de la startup n’a pas échappé aux investisseurs. Fonds de capital-risque basé à Brest, la West Web Valley réalise ici son 15ème investissement. Breizh Up, le fonds de co-investissement de la région Bretagne complète le tour, ainsi que trois Business Angels. La somme devrait servir à enrichir le catalogue de formation et à continuer l’expansion commerciale. « Disponible seulement depuis septembre, la solution Simango a déjà séduit plus d’une centaine d’établissements de santé, dont des CHU, CH, cliniques, établissements privés à but non lucratif, instituts de formation etc. Il fallait mettre des vitamines pour doper le modèle et déployer le produit partout en France et même au-delà car les compétences médicales et paramédicales françaises sont reconnues mondialement. » s’enthousiasme Alexandre Gallou, associé du fonds West Web Valley.

« La e-santé et l’amélioration de la qualité des soins de santé sont des enjeux cruciaux que nous connaissons bien chez Breizh Up et Sofimac Innovation. La pertinence du positionnement de Simango sur le marché porteur de la formation en réalité virtuelle dans le domaine de la santé associée à l’expertise et la complémentarité des fondateurs nous ont convaincu d’accompagner les ambitions de cette startup bretonne. » explique Stéphane Lefèvre-Sauli qui a dirigé, avec cette opération, le vingtième investissement de Breizh Up. Une croissance de la startup que tous espèrent donc … bien réelle.

Conseils sur l’opération

Les dirigeants ont été conseillés lors de cette opération par Franck Boulland de la société Agora sur le plan financier et par le cabinet e-care côté startup.

Le conseil juridique des investisseurs était assuré par Maître Maud Partouche et Maître Carole Hadrys du cabinet Ideact.

 

  • left-accelerateur

    Accélérateur privé
    de startups d'ambition
    internationale

     

    En savoir +

  • right-fond

    Fonds
    d'investissement
    dédié à l'amorçage

     

    En savoir +